Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




«LA PAROLE AUX APPRENTI-E-S»

Comment les apprenti-e-s transmettent leurs expériences et leur vécu 

En matière d’orientation professionnelle, les élèves disposent de nombreuses
informations mais ne trouvent pas toujours de réponses à leurs questions:

  • Est-ce que l’entreprise me prendra au sérieux en tant qu’apprenti-e?

  • Comment postuler?

  • Est-ce que je peux apprendre un métier typiquement masculin ou féminin
    sans être jugé-e?

  • Est-il vrai que la première année d’apprentissage consiste surtout à préparer
    le café et vider les corbeilles à papier?

  • Comment cela se passe-t-il avec le personnel de l’entreprise?

  • Qui peut m’aider en cas de difficultés?

Les apprenti-e-s sont les meilleur-e-s ambassadrices et ambassadeurs

La manifestation, organisée tous les deux ans par l’OSP Section francophone, est destinée aux élèves du secondaire I n’ayant pas encore arrêté leur choix professionnel, soit principalement aux classes de 10e année, toutes sections confondues. Son principe est le suivant: deux apprenti-e-s, de professions et filières différentes (en formation duale ou en école à plein temps), viennent partager - le temps d’une leçon - leurs expériences professionnelles et scolaires avec leurs pairs à peine plus jeunes.

L’objectif est double: casser d’éventuels préjugés, sur la formation professionnelle comme sur certains métiers, et donner aux élèves une image «vivante» de l’apprentissage, portée par des «acteurs» desquels ils/elles sont proches et auxquels ils/elles peuvent s’identifier.

Cette action s’inscrit en complément de la préparation au choix, permettant d’éveiller la curiosité des élèves et de susciter leur intérêt pour une formation professionnelle. Les apprenti-e-s parlent un langage qui leur est familier. Parce qu’ils sont crédibles à leurs yeux, les informations transmises dans les classes ont un véritable impact. Ils témoignent de l’importance de construire un projet professionnel au travers d’une formation de qualité, ainsi que des opportunités de poursuivre au niveau supérieur via la maturité professionnelle associée au CFC. Ce contact direct permet également de dissiper des craintes potentielles face à la recherche d’une place d’apprentissage.

Pour devenir ambassadrice ou ambassadeur de la formation professionnelle, les apprenti-e-s volontaires suivent au préalable une journée de formation. Une attestation de participation à cette journée de cours et à la campagne de promotion de l’apprentissage leur est délivrée et les frais de déplacements leur sont remboursés.

Conclusion

Les élèves prochainement confrontés à un choix d’orientation reçoivent des informations «de première main» sur les filières de la formation professionnelle, par des jeunes qui y sont impliqués. Pour les apprenti-e-s, la formation reçue et la fonction d’ambassadrice et ambassadeur de la formation professionnelle leur permettent d’acquérir des compétences-clés (sociales, méthodiques et professionnelles) dont ils/elles pourront profiter dans leur vie future, tant professionnelle que privée. Et ces compétences acquises par les apprenti-e-s dans un autre cadre pourront également être transposées dans leurs tâches quotidiennes, au bénéfice des entreprises formatrices dans lesquelles ils/elles suivent leur formation professionnelle.

La démarche permet ainsi à tous les acteurs et partenaires de sortir enrichis de cette expérience!

Flyer de la manifestation (PDF, 510 Ko, 2 pages)

 


Informations supplémentaires



Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.biz.erz.be.ch/biz_erz/fr/index/biz_start_wahl/biz_start_wahl/Berufswahlvorbereitung/lehrpersonen_schulleitungen/projekte_zum_themaberufswahl/rent-a-stift.html